Cette recherche permettra de comprendre comment les professionnels de la santé qui sont au premier plan dans la lutte à cette maladie réagissent à la présence de coronavirus dans leur établissement de santé. À terme, les données de cette étude permettront de déterminer de meilleures stratégies de planifications des effectifs au moment de faire face à une propagation rapide de la COVID 19 ou encore à une seconde vague.

Pour vous inscrire, choisissez l'une des options suivantes :

Résumé du projet

Jusqu'à présent, les professionnel(le)s de la santé impliqué(e)s dans les soins aux personnes atteintes de la COVID-19 ont réagi adéquatement en réponse à une situation d'urgence sanitaire. Une seconde vague est actuellement à prévoir et il faut se donner le moyen de pouvoir placer les bonnes personnes au bon endroit. Nous savons aussi que, certains professionnel(le)s de la santé se sentent contraint(e)s à prendre soin de personnes atteintes de la COVID-19. D'autres souffrent psychologiquement lorsqu'ils ou elles prennent soin de personnes atteintes de la COVID-19. Cette réaction naturelle vis-à-vis un virus tel que la COVID 19 repose essentiellement sur une réaction basée sur la peur de contracter le virus, la peur de mourir ou encore de contaminer un proche.

Cette étude s'adresse autant aux professionnels de la santé qu'aux personnes en appui dans les organisations. Elle s'adresse tout aussi bien aux infirmières, infirmières auxiliaires, préposés aux bénéficiaires, préposés à l'entretien ménager, médecins, ambulanciers ou inhalothérapeutes.

L'objectif de cette étude est celui de fournir des données probantes permettant d'éclairer l'intervention sur le plan de la planification des effectifs et de la détermination des personnes les plus réfractaires d'une part, mais aussi celles présentant un profil compatible avec une action de ce type. Cette étude représente une contribution directe à la réponse mondiale à l'éclosion de la COVID-19. Les retombées de cette recherche vont bonifier la planification des interventions.

Cette étude est réalisé par l'équipe de recherche du professeur Bruno Pilote de la Faculté des sciences infirmières de l'Université Laval. Ce projet de recherche a été approuvé par le Comité d’éthique de la recherche de l’Université Laval et il est financé par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).

Équipe de projet

  • Bruno Pilote

    Chercheur principal

    Faculté des Sciences infirmières,

    Université Laval

  • Eusèbe Ahossi

    Co-chercheur

    École des Sciences infirmières,

    Université d'Abomey-Calavi (Bénin)

  • Gilles Chiniara

    Chercheur principal

    Faculté de médecine,

    Université Laval

  • Joyce Dogba

    Co-chercheur

    Faculté de médecine,

    Université Laval

  • Liette Saint-Pierre

    Chercheur principal

    Département des sciences infirmières,

    Université du Québec à Trois-Rivières

  • Nicolas Vonarx

    Co-chercheur

    Faculté des sciences infirmières,

    Université Laval

Vous avez des questions en lien avec le projet ?