L’INSPQ et PULSAR : une alliance prometteuse

  • Nouvelles
  • Politique, économie et société
INSPQ
  • Publié à

    Mardi 5 mars 2019

L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) devient l’un des prestigieux partenaires scientifiques de PULSAR. Ce centre d’expertise et de référence en santé publique s’impliquera dans les travaux de PULSAR sur l’évaluation de la santé durable.

Les experts de l’INSPQ, qui proviennent de différents domaines scientifiques (sciences appliquées, de la santé, sociales ou humaines), possèdent des compétences reconnues sur les problématiques actuelles en santé publique au Québec. Ces derniers collaborent d’ailleurs avec le réseau de la santé et les milieux de l’enseignement et de la recherche pour développer et mettre en commun leurs connaissances et compétences en santé publique. 

PULSAR et l’INSPQ partagent le même objectif d’améliorer, d’une façon durable, la santé et le bien-être de la population québécoise. De toute évidence, PULSAR bénéficiera des multiples champs d’expertise de son nouveau partenaire :

Une source d’inspiration pour PULSAR

PULSAR s’inspirera des expertises, des méthodes et des pratiques des chercheurs de l’INSPQ, notamment de leur vaste expérience sur le terrain. Cette association profitera non seulement aux membres de la communauté scientifique de l’Université Laval, mais aussi aux décideurs publics, aux organisations et aux citoyens qui s’intéressent à la santé et au bien-être des individus et de la population.

Participation à la création d’indicateurs de santé durable et de bien-être

Avec le soutien de l'Alliance santé Québec, plus de 150 chercheurs de 14 facultés de l’Université Laval contribuent, depuis l’automne 2017, au chantier sur l’évaluation de la santé durable, l’un des plus importants chantiers de PULSAR. 

Dans ce chantier, les experts de l’INSPQ collaboreront, entre autres, à l’élaboration des premiers indicateurs de santé durable et de bien-être. Au cours des prochaines semaines, ils prendront part, avec des chercheurs de l’Université Laval, à divers ateliers pour identifier les meilleures façons d’évaluer un grand nombre de dimensions associées à la santé durable et au bien-être. Qualité de l’air, habitudes de vie, environnement, qualité de l’eau et santé mentale sont des exemples de dimensions pour lesquelles des indicateurs seront évalués. 

Grâce au développement de ces nouveaux indicateurs de santé durable et de bien-être, PULSAR souhaite favoriser l’interdisciplinarité, le partage des connaissances scientifiques et la création de nouvelles opportunités en santé durable.

Ces indicateurs et d’autres outils sur l’évaluation de la santé durable seront dévoilés à l’automne 2019.